Actualités

31 mai 2024

Poste de pompage d’égout pluvial et bassin de rétention au parc Central : coup d’envoi des travaux

Deux-Montagnes, le 31 mai 2024 – La Ville de Deux-Montagnes annonce le début des travaux de construction de la nouvelle station de pompage des eaux de pluie sur la 13e Avenue (sur l’un des terrains vacants à proximité du lac) dès ce lundi 3 juin. Le chantier entourant le bassin de rétention au parc Central démarrera quant à lui vers la mi-juin.

Les travaux auront lieu du lundi au vendredi, entre 7 h et 17 h. Le bâtiment devrait être érigé d’ici la fin de l’année et il s’harmonisera bien au quartier. Une fois en fonction, la station de pompage ne causera ni bruit ni odeur nuisible.

Précisons que la station de pompage sera construite par l’entreprise Pronex au coût de 5,5 M$, couvert en bonne partie par des subventions du gouvernement du Québec et du gouvernement du Canada.

À quel besoin répond cette nouvelle infrastructure?

Lorsque le niveau du lac sera haut et que le réseau d’égout pluvial n’arrivera pas à évacuer pleinement les eaux de pluie de manière naturelle vers le lac (par gravité), la nouvelle station de pompage prendra le relais afin de rediriger les eaux vers le lac grâce à des pompes submersibles.

Actuellement, lorsque ces situations se produisent, la Ville est contrainte de diriger les eaux pluviales dans le réseau d’égout sanitaire afin d’éviter des refoulements et des débordements. Cette façon de faire entraîne un afflux important vers l’usine de traitement des eaux usées ; en plus de ne pas être écologique, cela génère des coûts en raison du volume d’eaux usées provenant de Deux-Montagnes.

Bassin de rétention à ciel ouvert

Le coup d’envoi des travaux pour l’aménagement du bassin de rétention à ciel ouvert au parc Central sera quant à lui donné dès la mi-juin et ils se dérouleront jusqu’à la fin de 2024. Le chantier prendra place sur le terrain de soccer situé près des modules de jeux. L’accès au parc canin et au parc Jean-Paul-Beauchemin sera maintenu pendant toute la durée des travaux, réalisés par l’entreprise Duroking au coût de 7,2 M$. Ce montant sera également couvert en bonne partie par des subventions du gouvernement du Québec et du gouvernement du Canada.

Semblable à un étang, le bassin sera relié au nouveau poste de pompage d’égout pluvial. Il permettra de réguler le débit des eaux en l’accumulant et en soulageant le réseau d’égout. Le bassin sera clôturé et des aires de détente y seront aménagées, dont une île reliée par une passerelle. Un sentier piéton est également aménagé autour du bassin, avec l’installation de belvédères. Une fontaine à jet d’eau sera aussi installée, avec un système permettant la recirculation de l’eau dans le bassin et des aérateurs pour éviter les mauvaises odeurs.

Combinés à la digue, la station de pompage d’eau pluviale ainsi que le bassin de rétention viennent compléter un système de résilience face aux aléas des changements climatiques.