Actualités

6 septembre 2019

Le gouvernement fédéral investit près de 50 millions dans les Basses-Laurentides afin de protéger les citoyens des inondations

Deux-Montagnes, le 6 septembre 2019 ― En conférence de presse tenue à Deux-Montagnes ce matin, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne, a annoncé un investissement fédéral de 49,2 millions de dollars pour réaliser trois projets qui aideront à protéger les villes de Deux-Montagnes, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, de Boisbriand, de Saint-Eustache et de Rosemère, ainsi que les municipalités de Pointe-Calumet, de Saint-Joseph-du-Lac et d’Oka contre les inondations.

Du montant total, 18 millions sera attribué aux ouvrages de protection contre les inondations à Deux-Montagnes, ainsi que dans les municipalités d’Oka, de Pointe-Calumet et de Saint-Jospeh-du-Lac. En s’adressant au maire Denis Martin, le ministre Champagne a reconnu l’engagement de la Ville de Deux-Montagnes dans l’obtention de cette importante subvention : « Vous avez pris le leadership pour vous assurer d’avoir un projet qui couvre l’ensemble du territoire  », a-t-il souligné.

Deux-Montagnes est fière d’avoir été l’instigatrice et la coordonnatrice de cette demande de subvention regroupant plusieurs projets pour lesquels des sommes importantes sont aujourd’hui octroyées au bénéfice des communautés environnantes, incluant pour les territoires de Saint-Eustache, Boisbriand et Rosemère. Ces trois dernières recevront 11,2 millions pour protéger les riverains de la rivière des Mille Îles.

Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, a tenu à saluer le travail acharné de son administration – principalement du directeur général Benoit Ferland –, qui a su en peu de temps regrouper les besoins de ses homologues des municipalités voisines afin d’arriver à ce grand projet commun pour plus de résilience face aux inondations. «  Pour notre part, cela fait plus de deux ans que nous travaillons très fort à trouver des solutions durables. Les sommes importantes annoncées aujourd’hui nous permettent d’aller de l’avant pour les citoyens. C’est pour eux que nous travaillons si fort  », a souligné le maire Denis Martin.

Une somme de 20 millions de dollars sera également consacrée à l’aménagement de la nouvelle digue à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

«  Il est essentiel d’agir maintenant pour assurer la santé et la sécurité des familles des Basses-Laurentides  », a déclaré le ministre François-Philippe Champagne.

Les sommes annoncées ce matin sont octroyées dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes. Les municipalités impliquées dans les divers projets contribueront également au montage financier.

Travaux prévus à Deux-Montagnes

Une partie du financement sera attribuée à la construction de la digue permanente, dont les travaux déjà autorisés par le gouvernement du Québec débuteront dès les prochains jours. « Nous voulons être prêts pour le printemps 2020 », a précisé le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin. Les travaux de démantèlement de la digue temporaire sont en cours depuis le mois d’août.

D’autres travaux sont ensuite prévus visant à améliorer diverses infrastructures (égouts pluviaux, bassins de rétention des eaux). Ces améliorations permettront de sécuriser de façon plus complète la Ville de Deux-Montagnes face aux inondations.

Pour lire le communiqué émis plus tôt par Infrastructure Canada :  http://bit.ly/2kyBhae

De gauche à droite : Mme Sonia Fontaine, mairesse de Pointe-Calumet, M. Benoît Proulx, maire de Saint-Joseph-du-Lac, Mme Sonia Paulus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, M. Pascal Quévillon, maire d’Oka, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne, M. Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, M. Denis Martin, maire de Deux-Montagnes, M. Ramez Ayoub, député fédéral de Thérèse-De Blainville et Mme Linda Lapointe, députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles