Actualités

26 septembre 2019

Digue permanente : suivi de l’avancement des travaux

Deux-Montagnes, le 26 septembre 2019  – Depuis la mi-août,  soit au moment où  la reprise des travaux était autorisée par le gouvernement, la Ville de Deux-Montagnes a procédé à l’enlèvement de la digue temporaire. Elle a également réalisé des travaux liés à la préparation des terrains en vue de la construction de l’ouvrage permanent.  Par ailleurs, la Ville a récemment obtenu des autorités gouvernementales l’autorisation d’apporter des ajustements au  projet de digue initial.

Ajustements apportés

Le tracé de la digue initialement approuvé et présenté aux riverains, qui s’étend de la  9e à la 13e Avenue ainsi que dans le secteur de la rue Lakebreeze, demeure inchangé. La digue sera toutefois rehaussée à 25,71 m (la hauteur initiale se situait à 25,42 m) et des palplanches seront ajoutées pour prévenir l’effet de boulance. Ces panneaux, formant des rideaux d’acier enfoncés au sol, offriront plus de robustesse et une grande imperméabilité.

L’importante crue printanière de 2019, ainsi que les événements survenus à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a amené les ingénieurs impliqués dans les digues et barrages du gouvernement du Québec à formuler une série de recommandations. Les ajustements apportés à la digue de Deux-Montagnes découlent de ces recommandations.

Échéancier

Rappelons qu’il était interdit de procéder à tous travaux le long de la rive de la mi-avril à la mi-août (à l’exception de la digue temporaire). Maintenant à l’étape d’installation des palplanches, la Ville a confiance que la digue soit complétée et fonctionnelle d’ici la fin de l’année, comme prévu. Certains détails de finition esthétique seront complétés ultérieurement.

Quant aux travaux de remise en état des terrains riverains (aménagements d’escalier et de quais, plantations d’arbres, etc.), ceux-ci sont prévus au printemps prochain.  De nombreux échanges et rencontres avec les citoyens concernés ont déjà eu lieu et se poursuivront afin d’évaluer les spécificités propres à chacun et afin de répondre aux préoccupations.

Des accès publics à l’eau seront également planifiés et aménagés au printemps prochain, afin que tous puissent continuer à tirer profit de notre situation géographique exceptionnelle.

Il va sans dire que le tracé de la digue, entrecoupé de murets existants sur les terrains de citoyens, ajoute  à la complexité des travaux. Ces ouvrages doivent être parfois rehaussés ou renforcés à la suite de leur inspection par les ingénieurs mandatés par la Ville. Quoi qu’il en soit, la Ville de Deux-Montagnes réitère l’importance capitale qu’elle accorde à l’aménagement de la digue permanente sur son territoire. Entourée d’ingénieurs et de spécialistes, elle mène ce projet majeur avec diligence, dans le respect des lois et règlements.

Pour des raisons de sécurité, il est interdit aux citoyens d’approcher la zone de construction de la digue (incluant les terrains des riverains), et ce, pendant toute la durée des travaux. La Ville de Deux-Montagnes tient encore une fois à remercier les riverains pour leur patience, leur compréhension et leur collaboration.